L’artiste d’art moderne Rudolf Stingel : à la découverte des limites de la peinture

Rudolf Stingel est un artiste italien né en 1956 à Merano en Italie. Il a contribué à plusieurs courants artistiques tels que l’art abstrait, l’art conceptuel mais surtout l’art contemporain.
Il vit entre deux pays, l’Italie et les États-Unis, mais il est principalement basé à New York.
Il est connu au départ pour ses toiles monochromes alliant des couleurs argentées ; bleu, jaune et rouge.

Ayant fait partie du courant artistique abstrait des années 1990 où il réalisa des peintures à huile mélangeant des couleurs éclatantes et pures, cet artiste maintenant âgé de 63 ans a radicalement changé de vision en créant des œuvres contemporaines.

Pour ce changement, l’artiste Rudolf Stingel considère ses œuvres comme des travaux que ce soit sur toile, sur papier . En ce qui concerne son travail sur toile, il utilise une grande toile où il applique de nombreuses épaisses couches de peinture de couleurs assez particulières. Sa deuxième étape est de placer des morceaux de gaze sur sa toile (un tissu fin et translucide) et à l’aide d’un pistolet il ajoute une peinture argentée. La troisième phase est de tout simplement retirer le gaze faisant place à une vaste surface fastueusement texturée.

Pour ses œuvres sur papier, Rudolf Stingel est mondialement connu pour sa techniques qui consiste à appliquer de la peinture à l’huile ou de l’émail sur la toile au moyen de tulle. De cette façon il a publié cette méthode clarifiée par des dessins de bricolage traduit dans plus de 6 langues afin que quiconque puisse réaliser une de ses peintures avec un équipement adéquat et un procédé expliqué en détails. Il a tout simplement appeler son livre « Instructions ».

Mais Stingel ne s’est pas arrêté qu’à ces œuvres. Il a aussi réalisé toute une série de sculptures de radiateurs en utilisant de la résine translucide coulée où il a ajouté de la peinture acrylique orange lors du coulage. Il a voulu faire passer ces radiateurs comme ordinaires en les installant en intérieur.

Pour aller toujours plus loin, l’artiste d’art moderne a enquêté sur un rapport entre la peinture et l’espace. C’est pourquoi, il a développé de manière naturelle, une série d’installations qui devait recouvrir tous les murs et les plafonds et sols de salles d’expositions. Pour se faire, il utilise des tapis noirs et/ou blancs mais aussi monochromes, pour pouvoir métamorphoser chaque espace en un immense tableau sur lequel le public puisse imaginer en faire partie. Cette méthode a été appliquée à la Biennale de Venise mais aussi au Grand Central Terminal de Vanderbilt Hall et au Walker Art Center. Il a aussi transformé tous les murs d’une salle du Museum für Moderne Kunst à Francfort en Allemagne mais aussi le Palazzo Grassi.

Voulant à tout prix partager l’art avec le public, il a inventé une autre méthode, celle de recouvrir des murs avec des panneaux isolants en métal argenté. Après quoi, l’artiste contemporain a invité tous les visiteurs à marquer ces panneaux comme ils le souhaitaient. Le public a donc pu participer plusieurs fois lors de la Biennale de Venise de 2003, mais aussi lors d’une exposition au Museum of Contemporary Art de Chicago et au Whitney Museum of America Art. Les visiteurs ont pu s’en donner à cœur joie en écrivant ou bien en dessinant sur ces plaques métalliques nommées Celotex. Pour Rudolf Stingel, l’esprit et les gestes collectifs valent bien mieux que le nom d’un seul individu sur une œuvre.

Pour finir l’artiste a entrepris de baser une série de ses peintures, toutes réalisées en noir et blanc, grâce à des portraits photographiques pris par différents photographes tels que Robert Mapplethorpe ou bien de Sam Samore, deux personnes reconnues dans la photographie contemporaine. Afin d’obtenir une couleur quasi uniforme aux photos, l’artiste utilise une grande palette de couleurs dont la couleur principale est le gris.
Rudolf Stingel a commencé par peindre le portrait d’une galeriste reconnue : Paula Cooper. Ce premier portrait de 2005 est intitulé : Untitled.

A travers ces différentes méthodes Rudolf Stingel a voulu repousser les limites de l’art et de la peinture en remettant en question l’art contemporain. Un de ses vœux les plus chers était de rapprocher le public de lui-même afin qu’ils puissent dialoguer à travers l’art moderne. Il a voulu explorer plusieurs méthodes de création afin de montrer que, pour tous, il était plus ou moins facile de créer une œuvre à l’aide de matériaux non coûteux et disponibles rapidement tels que des tapis, du polystyrène et du polyuréthane mais avec les bonnes procédures. Comme l’artiste le disait assez régulièrement, il suffisait d’être un peu bricoleur et un peu artiste pour pouvoir créer un chef d’œuvre moderne.

Et vous ? Êtes-vous artiste ou bien bricoleur, ou bien les deux ??

Quoi qu’il en soit l’art est ouvert à tout le monde !

N’hésitez pas à partager vos idées ou bien vos chefs d’œuvres.

Gad Berry, les dessous de la Pop Culture

Gad Berry, originaire de Paris, est né en 1985 au sein d’une famille d’artistes. Sa vision du monde est portée sur la beauté de ce qui l’entoure, de ce qu’il perçoit, de ce qu’il décrypte.
Il survole les paysages, recherchant l’immensité naturelle, qu’il puise comme source d’inspiration, grâce ses diverses images, précieusement capturées.
Son premier périple, il le réalise aux Etats-Unis. Dès lors de son périple états unien, il s’aperçoit alors que ses clichés ne suffisent plus à travers ce qu’il recherche. c’est de là qu’il se découvre une nouvelle passion : « Le Pop Art ». C’est pour lui une nouvelle ère, un nouveau souffle quant à ses aspirations créatives. Il a pu, par le biais de ses nouvelles méthodes, rencontrer des légendes vivantes et ainsi rentrer dans ce monde si prisé : celui de l’art, et ces nombreux talents, devenues vedettes du monde entier ; Harigton Pushwagner, Pierre Kroll, Jeff Koons, Richard Hamilton, Takashi Murakami… Il ne cesse de s’enrichir, et prouver qu’il est capable de nouveauté, de renouveau.
De plus, ce jeune artiste utilise une grande source d’inspiration, qui n’est autre que le célèbre Andy Warhol, un des plus grands représentant dans le milieu du Pop Art. Il a su à travers ses citations, se créer un univers philosophique, et faire passer le message initial voulu. Car l’artiste dit d’une immense tendresse, qu’il est né pour aimer, pour transmettre, pour faire vivre sa passion, partager sa sensibilité, mais surtout, voyager avec l’humanité de part ses oeuvres. Sa plus grande fierté est d’être allé au bout de ses rêves, de ses aspirations, de ne jamais avoir désespéré dans quelconques passades qui lui ont été redoutables, mais non insurmontables. « La force se trouve dans la tête de celui qu’il l’a tient » confit-il.
Plus les jours passent, plus ce jeune talent éprouve un sentiment de liberté, une liberté d’expression, qu’il ne peut s’empêcher de décharger, révéler sur ses toiles. Il a conquis la sagesse, déversant ses idées de manière subtile et artistique…
Pour découvrir ses toiles les plus fameuses du moment, rendez-vous ici

Artiste art moderne : Vincent Bardou, du Pop Art au Street Art

Vincent BARDOU, tout juste âgé de 25 ans, est un artiste spécialiste de Pop Art.

Né en 1989 à Vitry-Sur-Seine, il se découvre une appétence particulière concernant tout ce qui est visuel, évocateur, expressif. Le dessin est entré dans sa vie à l’âge de 6 ans, et a été pour lui une forme de distraction intellectuelle, et rêveuse. Il aime le design, la représentation et décide de se lancer dans l’univers de l’art en 2014.

Il dessine dans le but de faire passer un message, des idées, des passions, des rêves. Sa particularité ? Représenter des artistes, des icônes, ou encore des personnages emblématiques de dessins animés sur des toiles rayonnantes, semblable au Street Art.

Le fait de dessiner lui permet une évasion psychologique immense, et novatrice en terme d’idées… Il est constamment à la recherche de nouvelles techniques de dessin, comme un aventureux qui se respecte ! L’inspiration est présente à chaque instant, la passion elle, lui est encrée.

Les différentes étapes de la réalisation d’une oeuvre par Vincent Bardou

En premier temps, il se consacre au message qu’il souhaite véhiculer par le biais de sa toile. Puis, se rapporte à la peinture acrylique exécutant des nuances de gris afin de rendre le personnage plus réaliste et ainsi plus vivant. Une fois ces étapes réalisées, il détoure les courbes du personnage pour ensuite passer au moment tant attendu qu’il réalise avec euphorie et allégresse : la pose de couleur. Lorsque ces différents niveaux de réalisations ont été accomplis avec succès, vient le vernis que l’artiste appose sur la toile, la finition qui permettra une tenue de qualité, évitant tout jaunissement au fil du temps.

L’artiste est fier de représenter à son tour des artistes s’étant investit dans diverses causes, donnant ainsi du sens à leur vie, mais surtout à celle de la société. Il est reconnaissant face à ce dévouement, et c’est pour lui une forme de remerciement que de leur rendre hommage, recréant les caractéristiques visuelles de ces personnages partis trop tôt pour certains…

Ses peintures rassemblent son état d’esprit, ses idéologies, ses perceptions. Il est alors intéressant à travers cela, de pouvoir décrypter le message que l’auteur veut faire passer à ses percepteurs. Il aborde notamment des sujets qui lui sont sensibles comme la violence, la protection florale, animale et humanitaire.

Pour chacune de ses peintures, l’artiste libère et expose ces icônes, de façon colorée et plus qu’élogieuse. Il amène du pep’s mais aussi une certaine subjectivité sur lesquels ses fans peuvent admirer et critiquer ses différentes expositions.
L’énergie et la gratitude, tels sont certainement les deux mots qui caractérisent le mieux ce jeune artiste.
Pour en découvrir plus, je vous laisse le temps de jeter un coup d’oeil à ses fameuses peintures acryliques plus que modernes, à regarder avec modération, elles ont une grande force de séduction…

Art moderne artiste : Zoulliart

Victor Illouz, autrement appelé sous le nom de « ZoulliArt » du haut de ses 23 ans, est un artiste spécialiste du PopArt. Il peint des portraits s’inspirant des plus grands, et a déjà réalisé plus d’une centaine d’oeuvres pour des artistes connus du grand public, voire même quelques légendes… Booba, Amir Haddad, Marilyn Monroe, Killian Mbappe, Michel Drucker, Johnny Hallyday ou encore Karl Lagarfeld. C’est un jeune artiste débordant d’énergie, mais surtout très talentueux, fort de son caractère persévérant.

Et Cyril Hanouna n’est pas inaperçu face à cela. Dernièrement invité sur le plateau télé de TPMP, il s’est fait connaitre du grand Public et en est devenu une star médiatique, très vite débordé par les commandes… c’est alors là que le succès commence.

Il soutient notamment plusieurs associations comme « Toutes à l’école », « L’Etoile de Martin », « Les Rois du Monde », et présente ses oeuvres aux enchères afin de venir en aide aux enfants atteints par la maladie. Il ne cesse de prouver son grand coeur aux yeux de ses admirateurs, qui ne peuvent qu’admirer la magnificence de ses toiles, mais surtout le coeur immense qui s’y cache derrière ce jeune homme prometteur.

Avant « Zoulliart », Victor travaillait chez Colette, et a rencontré plusieurs artistes, dont la jeune chanteuse Pink. Il a eu la chance de l’aborder, elle lui a montré de l’interêt pour son travail remarquable. Le soir-même elle le suivait sur instagram, et lui passait commande. Coup de chance pour l’artiste, qui fait un beau coup de buzz sur les réseaux.

Dernièrement, il a eu la chance et l’opportunité de peindre son premier mur à Paris, dans les rues de Montmartre au 5 rue Androuet. Ce « street art » a pour but de «  transmettre passion, joie, mais surtout beaucoup d’amour aux gens », l’a t-il souligné. C’est pour lui un immense honneur de faire parti de ces murs, donnant ainsi l’opportunité à tous les passants, de pouvoir contempler cette jolie ruelle, partageant amour et passion…

Mais ZoulliArt n’a pas fini de faire rêver. Il a pour ambition de partir s’installer aux Etats-Unis, là où le marché de l’art est plus accessible mais surtout là où son idole lui est source d’inspiration ; Mr. Brainwash, artiste français, qui lui a conquis le territoire Américain dernièrement… Il a rêvé la conquête du monde de l’art, il va le vivre prochainement de l’autre côté de l’Atlantique. Une belle histoire, qu’il continue de vivre, mais surtout de partager.

 

Pour plus d’informations,

vous pouvez directement consulter sa page internet sur le lien suivant : www.zoulliart.com/l-aaat

Ou encore son profil instagram :

https://www.instagram.com/zoulliart/?hl=fr

Créez votre site Web avec WordPress.com
Commencer